Le travail de la terre

 

érochage travail au champ ail du Québec« Je n’ai pas arrêté de penser, toute la journée, toute en sueur et en poussière, que des fermiers ont défriché ces terres, avec des chevaux, coupant les arbres au godendard, au début du siècle.

Gros travail. Je pense que c’est pour ça qu’on aime la terre, avec toute l’énergie qu’on y investi, elle devient partie de nous…comme les enfants… »

– Christiane Massé, fondatrice

Gros travail d’érochage sur des terres qui n’avaient pas été labourées depuis plus de 50 ans.

 

érochage travail au champ ail du Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *