Récolte et transformation de la fleur d’ail du Québec !

récolte et transformation des fleurs d'ail du Québec

Saviez-vous que toute la fleur d’ail fermentée dans l’huile du Petit Mas est transformée en seulement 2 semaines?

La récolte de fleur d’ail survient au solstice d’été, entre le 20 et le 30 juin. Elle se fait manuellement, en quelques jours seulement, lorsque la fleur d’ail fait environ deux tours.

Ensuite s’en suit ce qu’on appelle le grand « rush » de transformation ! Des journées qui commencent très tôt et qui finissent très tard pendant lesquelles une dizaine d’employés s’affairent sur la chaîne de transformation de la compagnie : lavage, triage, hachage, mise dans l’huile et contrôle de la fermentation.

C’est à ce moment que la fleur d’ail est inoculée avec des bactéries lactiques. Les bactéries prendront quelques semaines pour transformer tout le fructose (le sucre présent naturellement dans les fruits) en acide organique (lactique et acétique). Ensuite, lorsque la fermentation est arrêtée suit une période de maturation permettant de développer tous les goûts typiques de notre délicieuse fleur d’ail fermentée.  Chaque année, le Petit Mas produit environ 23 tonnes de fleurs d’ail fermentées!

Ensuite, on se repose un peu, mais on se prépare surtout pour la récolte d’ail du Québec qui a lieu environ quatre semaines après la fin de toute cette transformation !

Les fleurs d’ail fermentées – un assaisonnement unique au monde

Les fleurs d’ail fermentées dans l’huile sont maintenant offertes dans plus de 500 points de vente au Québec s’inscrivent dans le même mouvement que sont le tempeh1 et le kombucha2.

La lacto-fermentation des fleurs d’ail présente de nombreux avantages :

  • Elle garde le produit vivant et bénéfique pour la santé grâce aux bactéries lactiques et aux enzymes produites en plus de maintenir la teneur en vitamines, nutriments et molécules bioactives des aliments frais.
  • Elle conserve pendant plusieurs années les légumes de façon complètement naturelle, sans aucun additif chimique et sans pasteurisation.
  • Elle crée de nouvelles saveurs grâce aux acides lactiques et acides organiques qu’elle produit.

 

Vous aimeriez essayer les fleurs d’ail fermentées dans l’huile, mais n’en avez pas sous la main? Trouvez le point de vente le plus près de chez vous.

trouvez-un-magasin

Vous aimeriez découvrir d’autres légumes fermentés ou en faire vous même? Découvrez Caldewell Bio Fermentation Canada, une autre entreprise de l’Estrie.

transformation des fleurs d'ail

 

 

 

 


10

transformation des fleurs d'ail

1 : Le tempeh est un produit alimentaire à base de soja fermenté.

2 : Le kombucha est une boisson obtenue grâce à une culture symbiotique de levures et de bactéries.

Pourquoi faut-il toujours enlever les roches dans les champs?

POURQUOI FAUT-IL TOUJOURS ENLEVER LES ROCHES DANS LES CHAMPS?

Année après année, il faut dérocher.

C’est comme si les roches poussaient dans le champ au même titre que notre ail du Québec.

On les enlève, elles reviennent! Pourquoi?

Les roches migrent vers la surface du sol à cause des cycles de gel et de dégel. Lorsque la terre gèle, l’eau qu’elle contient gèle également. Celle-ci, en se transformant en glace, prend de l’expansion faisant monter les cailloux situés au-dessus vers la surface du sol.

Lorsque le sol se réchauffe, la glace fond et la boue présente dans le sol prend la place de la glace ce qui maintient les roches à leur nouvel emplacement! Chaque cycle de gel et de dégel, les cailloux montent un peu plus vers la surface. Ainsi, à chaque printemps de nouvelles roches montent vers la surface du sol et finissent par « pousser » !

C’est pourquoi vous pouvez voir ici et là dans le paysage québécois des clôtures de roches!cloture de rochesEnlever les roches au champ indique clairement que le printemps est arrivé! Pourquoi ne pas finir cette dure journée de labeur par un délicieux hot-dog aux fleurs d’ail?

Bonne saison!

Essayez les fleurs d’ail fermentées du Petit Mas, elles sont offertes à l’année dans les supermarchés.

inspirez-vous-avec-nos-recettes

Expansion d’entreprise agricole : Encore plus d’ail du Québec pour Le Petit Mas

Expansion d’entreprise agricole: Encore plus d’ail du Québec pour Le Petit Mas

Communiqué de presse pour diffusion immédiate

10 juin 2016 – Le Petit Mas annonce un investissement de près d’un million de dollars à Martinville dans les Cantons-de-l’Est afin de poursuivre la croissance et le développement de son entreprise spécialisée en culture d’ail du Québec et en transformation des fleurs d’ail fermentées dans l’huile.

Marie-Pierre Dubeau et Sébastien Grandmont ont fait l’acquisition de la ferme familiale Le Petit Mas, en 2013. Depuis, le jeune couple de Sherbrooke s’est fixé comme objectifs de produire plus d’ail pour desservir le marché québécois et d’installer leur domicile familial sur leurs terres agricoles.

Après trois ans de recherche, ils ont déniché l’endroit idéal à Martinville, dans la Vallée de la Coaticook, cette vallée fertile au cœur des Cantons-de-l’Est. C’est la rencontre de nouveaux associés, Jean-Raymond Payet et Carole Begue, qui a permis de concrétiser ces projets. «Ils avaient une terre magnifique en plus d’avoir envie de cultiver l’ail. Plutôt que de devenir concurrents, nous avons décidé de nous associer», explique Marie?Pierre Dubeau copropriétaire.

Les nouveaux bâtiments de transformation et d’entreposage nécessaires pour doubler les surfaces cultivées entreront en fonction au printemps 2017. «Nous aurons de l’espace dans le nouveau bâtiment pour accueillir les bureaux administratifs et une boutique à la ferme, deux nouveautés pour l’entreprise», commente Marie-Pierre Dubeau. En attendant, pour la récolte 2016, il sera toujours possible d’aller chercher son ail du Québec à la ferme (sur rendez-vous seulement, 819 849-0564), de la commander sur la boutique en ligne (www.lepetitmas.ca/boutique) dès le 26 juillet ou de l’acheter chez IGA ou Métro en septembre, car Le Petit Mas y est l’un des fournisseurs en ail du Québec.

Le Petit Mas réitère son engagement envers l’agriculture biologique

L’expansion sur les nouvelles terres sera progressive puisque la certification biologique demande plusieurs années afin de se conformer aux normes. Ainsi, au cours des prochaines années, Le Petit Mas cultivera son ail biologique sur ses terres déjà certifiées tandis que l’entreprise travaillera à la conversion de 8 hectares de terre en agriculture biologique d’ici 2018.

Les fleurs d’ail fermentées – un assaisonnement unique au monde

Le Petit Mas s’est fait connaître grâce à son assaisonnement unique, les fleurs d’ail fermentées dans l’huile maintenant offertes dans plus de 500 points de vente au Québec. Les fleurs d’ail fermentées s’inscrivent dans le même mouvement que sont le tempeh1 et le kombucha2.

Le Petit Mas bénéficie du retour en force des produits fermentés dans les habitudes alimentaires des Québécois. La lacto-fermentation des fleurs d’ail présente de nombreux avantages :

  • Elle garde le produit vivant et bénéfique pour la santé grâce aux bactéries lactiques et aux enzymes produites en plus de maintenir la teneur en vitamines, nutriments et molécules bioactives des aliments frais.
  • Elle conserve pendant plusieurs années les légumes de façon complètement naturelle, sans aucun additif chimique et sans pasteurisation.
  • Elle crée de nouvelles saveurs grâce aux acides lactiques et acides organiques qu’elle produit.

Avec une douzaine d’emplois à l’année (temps plein et temps partiels), une vingtaine d’emplois saisonniers, 35 tonnes d’ail du Québec et 23 tonnes de fleurs d’ail fermentées produites, la Vallée de la Coaticook peut être fière d’héberger sur ses terres un des leaders en production d’ail biologique au Québec.

1 : Le tempeh est un produit alimentaire à base de soja fermenté.

2 : Le kombucha est une boisson obtenue grâce à une culture symbiotique de levures et de bactéries.

Consultez les nouvelles à ce sujet :

Le Petit Mas investit 1 M$ afin de doubler sa production d’ail, Progrès de Coaticook

Le Petit Mas grandit, La Tribune

Nouvelles, Radio-Canada Estrie