Le Petit Mas remporte le prix relève

Le petit mas remporte le prix relève

Le 27 octobre 2017, nous sommes allés à l’Assemblée nationale pour recevoir le Prix de la relève agricole 2017!

Merci à notre équipe de travail, notre famille et nos amis qui nous soutiennent dans cette aventure qu’est d’être la relève agricole du Petit Mas. Merci spécial à Christiane Massé, fondatrice, sans qui ce projet n’aurait pu se réaliser!

Le Prix de la relève agricole fait honneur à un jeune ou à un groupe de jeunes entrepreneurs agricoles qui ont particulièrement bien réussi leur établissement et qui se sont distingués par leur esprit d’innovation, leurs compétences et leur engagement dans la communauté.

Le Petit Mas est une entreprise agroalimentaire spécialisée dans la culture de l’ail et la transformation des fleurs d’ail fermentées. L’entreprise cultive plus de 28 acres de culture d’ail et produit plus de 20 tonnes de fleurs d’ail transformées. Marie-Pierre Dubeau et Sébastien Grandmont ont pris la relève familiale en 2013. Depuis, ils ont plus que doublé la superficie de culture biologique de leur champ d’ail.

trouvez-un-magasinachetez-en-ligne-de-l-ail-du-quebec

 

La relève du Petit Mas : finaliste de trois concours provinciaux!

finaliste concours releve agricole

Pendant que la récolte d’ail du Québec bat son plein sur les terres du Petit Mas à Martinville en Estrie, la jeune relève a reçu trois excellentes nouvelles! L’entreprise et ses propriétaires, Marie-Pierre Dubeau et Sébastien Grandmont, sont finalistes pour trois concours agricoles provinciaux.

Les trois concours reconnaissent la qualité de la relève agricole au Québec et soulignent, entre autres, les qualités de gestionnaire, les aptitudes professionnelles des jeunes entrepreneurs agricoles, les performances techniques et l’établissement à la ferme.

Marie-Pierre et Sébastien sont d’abord finalistes au concours des Jeunes agriculteurs d’élite du Canada, section Québec. Ils sauront le 30 août prochain si leur entreprise représentera le Québec à la finale canadienne.

La remise des prix des deux autres concours, Tournez-vous vers l’excellence (organisé par La Financière agricole du Québec) et Établissement et transfert de ferme (organisé par La Coop Fédéré) auront lieu plus tard cette année.

«C’est une belle reconnaissance pour Le Petit Mas d’être finaliste pour trois concours provinciaux auprès d’autres jeunes agriculteurs inspirants. Nous avons hâte de rencontrer et d’échanger avec eux lors des différents galas», souligne Marie-Pierre, copropriétaire.

En attendant, les propriétaires travaillent fort! C’est plus de 22 tonnes d’ail qui seront récoltées dans les prochaines semaines. Profitez de leur récolte en allant commander sur leur site web, en allant les voir directement sur place dès le 1er septembre ou en achetant leur ail dans les épiceries du Québec.

Après avoir acquis l’entreprise familiale en 2013, Marie-Pierre et Sébastien sont devenus propriétaires d’une terre à Martinville de 106 acres, dont 40 sont cultivables. L’entreprise est ainsi passée de 4 acres en culture biologique en 2013 à 28 acres aussi en culture biologique pour l’année 2017. Avec cette expansion, l’entreprise se positionne incontestablement comme un leader en culture d’ail au Québec.
trouvez-un-magasin
achetez-en-ligne-de-l-ail-du-quebec

Expansion d’entreprise agricole : Encore plus d’ail du Québec pour Le Petit Mas

Expansion d’entreprise agricole: Encore plus d’ail du Québec pour Le Petit Mas

Communiqué de presse pour diffusion immédiate

10 juin 2016 – Le Petit Mas annonce un investissement de près d’un million de dollars à Martinville dans les Cantons-de-l’Est afin de poursuivre la croissance et le développement de son entreprise spécialisée en culture d’ail du Québec et en transformation des fleurs d’ail fermentées dans l’huile.

Marie-Pierre Dubeau et Sébastien Grandmont ont fait l’acquisition de la ferme familiale Le Petit Mas, en 2013. Depuis, le jeune couple de Sherbrooke s’est fixé comme objectifs de produire plus d’ail pour desservir le marché québécois et d’installer leur domicile familial sur leurs terres agricoles.

Après trois ans de recherche, ils ont déniché l’endroit idéal à Martinville, dans la Vallée de la Coaticook, cette vallée fertile au cœur des Cantons-de-l’Est. C’est la rencontre de nouveaux associés, Jean-Raymond Payet et Carole Begue, qui a permis de concrétiser ces projets. «Ils avaient une terre magnifique en plus d’avoir envie de cultiver l’ail. Plutôt que de devenir concurrents, nous avons décidé de nous associer», explique Marie?Pierre Dubeau copropriétaire.

Les nouveaux bâtiments de transformation et d’entreposage nécessaires pour doubler les surfaces cultivées entreront en fonction au printemps 2017. «Nous aurons de l’espace dans le nouveau bâtiment pour accueillir les bureaux administratifs et une boutique à la ferme, deux nouveautés pour l’entreprise», commente Marie-Pierre Dubeau. En attendant, pour la récolte 2016, il sera toujours possible d’aller chercher son ail du Québec à la ferme (sur rendez-vous seulement, 819 849-0564), de la commander sur la boutique en ligne (www.lepetitmas.ca/boutique) dès le 26 juillet ou de l’acheter chez IGA ou Métro en septembre, car Le Petit Mas y est l’un des fournisseurs en ail du Québec.

Le Petit Mas réitère son engagement envers l’agriculture biologique

L’expansion sur les nouvelles terres sera progressive puisque la certification biologique demande plusieurs années afin de se conformer aux normes. Ainsi, au cours des prochaines années, Le Petit Mas cultivera son ail biologique sur ses terres déjà certifiées tandis que l’entreprise travaillera à la conversion de 8 hectares de terre en agriculture biologique d’ici 2018.

Les fleurs d’ail fermentées – un assaisonnement unique au monde

Le Petit Mas s’est fait connaître grâce à son assaisonnement unique, les fleurs d’ail fermentées dans l’huile maintenant offertes dans plus de 500 points de vente au Québec. Les fleurs d’ail fermentées s’inscrivent dans le même mouvement que sont le tempeh1 et le kombucha2.

Le Petit Mas bénéficie du retour en force des produits fermentés dans les habitudes alimentaires des Québécois. La lacto-fermentation des fleurs d’ail présente de nombreux avantages :

  • Elle garde le produit vivant et bénéfique pour la santé grâce aux bactéries lactiques et aux enzymes produites en plus de maintenir la teneur en vitamines, nutriments et molécules bioactives des aliments frais.
  • Elle conserve pendant plusieurs années les légumes de façon complètement naturelle, sans aucun additif chimique et sans pasteurisation.
  • Elle crée de nouvelles saveurs grâce aux acides lactiques et acides organiques qu’elle produit.

Avec une douzaine d’emplois à l’année (temps plein et temps partiels), une vingtaine d’emplois saisonniers, 35 tonnes d’ail du Québec et 23 tonnes de fleurs d’ail fermentées produites, la Vallée de la Coaticook peut être fière d’héberger sur ses terres un des leaders en production d’ail biologique au Québec.

1 : Le tempeh est un produit alimentaire à base de soja fermenté.

2 : Le kombucha est une boisson obtenue grâce à une culture symbiotique de levures et de bactéries.

Consultez les nouvelles à ce sujet :

Le Petit Mas investit 1 M$ afin de doubler sa production d’ail, Progrès de Coaticook

Le Petit Mas grandit, La Tribune

Nouvelles, Radio-Canada Estrie